Documents d'intérêts

Documents d'intérêts

Si vous avez une annonce à mettre dans cette section, veuillez envoyer un courriel à annielemonnier@ritma.ca.

// 25 septembre 2013

sept. 2013 - Ordre des psychologue du Québec

Ce mémo se veut INFORMATIF suite à des questionnements relatifs à l’utilisation de certains termes et activités réservées par l’Ordre des psychothérapeutes.

Notez que ces restrictions établies par L’Ordre sont en place depuis juin 2012 et qu’il s’agit ici d’un simple rappel.

Pour faire suite à notre dernière infolettre concernant la loi 21 et l’Ordre des Psychothérapeutes, vous trouverez ci-dessous quelques précisions qui nous ont été fournies par les préposées de L’Ordre. Soit :

-Concernant l’usage du terme ‘‘thérapeute’’ aucune disposition n’est prévue à cet effet. Quiconque peut donc utiliser ce titre de façon légale.

-Il n’y a pas de restriction concernant l’appellation ‘‘relation d’aide psychologique’’ quoique le terme généralement utilisé ne soit que ‘‘relation d’aide’’.

-Le titre ‘‘hypnothérapeute’’ n’est pas non plus réservé toutefois les activités d’un hypnothérapeute qui ne détiendrait pas de permis de psychothérapeute ne sont pas les mêmes que celles d’un hypnothérapeute qui détient le permis délivré par l’Ordre des psychologues. Vous trouverez joint un avis sur l’hypnose que l’Ordre a publié récemment. Comme vous le savez sans doute, l’hypnose est un médium pouvant être utilisé dans le cadre d’interventions relevant de la psychothérapie (ex : traitement des phobies, de l’anxiété, de la dépression, etc.) ou dans le cadre d’interventions qui ne constituent pas de la psychothérapie (ex : cesser de fumer, perdre du poids, etc.). Il est important que les intervenants ne détenant pas de permis de psychothérapeute n’utilisent pas l’hypnose à des fins de psychothérapie sans quoi ils s’exposent à des poursuites judiciaires.

-Un thérapeute utilisant l’hypnose peut aider un client qui a des peurs par contre la ligne peut être mince entre une peur et une phobie. Il en revient au thérapeute de s’assurer qu’il ne traite pas dans les faits une phobie plutôt qu’une peur. À cet effet le DSM-IV-TR peut servir de guide.

Cette nomenclature n’est pas exhaustive et certains autres termes pourraient être questionnables c’est pourquoi nous vous invitons consulter les liens ou à communiquer avec l’Ordre.

Pour toutes questions ou doutes n’hésitez pas à contacter Mme Marie-Hélène Bertrand, préposée à l’information sur la Loi 21, à l’adresse suivante : infoloi21@ordrepsy.qc.ca ou au 514-738-1881 poste 255.

Nous vous rappelons que la plupart de vos réponses se trouvent dans les liens suivants. Nous vous prions donc d’en prendre connaissance.

Nous vous invitions grandement à visiter le site de l’ordre ; www.ordrepsy.qc.ca/fr/psychotherapeute/index.sn

CE QUI N’EST PAS DE LA PSYCHOTHÉRAPIE www.ordrepsy.qc.ca/fr/public/la-psychotherapie/interventions-qui-ne-sont-pas-de-la-psychotherapie.sn

Définition de la Psychothérapie www.ordrepsy.qc.ca/fr/public/la-psychotherapie/definition-de-la-psychotherapie.sn


Retour au babillard